Aux origines de l'association : la maison d'accueil prénatal

La maison d’origine de La Maison de Tom Pouce, située à proximité de Brie Comte Robert, a été donnée à l’association en 1987.

 

Depuis, la maison est dédiée à l’accueil de futures mamans dès les premières semaines de grossesse et jusqu’au 7ème mois ou au plus tard à la sortie de la maternité après l’accouchement. 

Une capacité d'accueil de 11 femmes enceintes

Nous accueillons jusqu’à 11 futures mamans. Le temps d’accueil varie selon les motifs qui les ont amenées jusqu’à La Maison de Tom Pouce (rejet de la famille, fuite du milieu environnant, perte d’emploi…).

Tout au long de leur séjour dans notre structure d’accueil prénatal, les mamans sont accompagnées afin d’être orientées vers une solution d’hébergement stable et pérenne, au plus tard à la sortie de la maternité. Dans le cas où aucune structure n’est en mesure d’accueillir la maman et son bébé immédiatement après l’accouchement, l’accompagnement peut se prolonger au sein de notre deuxième structure postnatale,  jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée pour la maman et son bébé.

Les objectifs de l'accompagnement prénatal

Les objectifs prioritaires au sein de la structure d’accueil prénatal sont de :

  • Assurer à chaque maman le bon déroulement de sa grossesse dans les meilleures conditions possibles
  • Préparer l’arrivée de son bébé en favorisant son autonomie quotidienne

Le travail de l’équipe pluridisciplinaire s’articule principalement autour :

  • De l’accompagnement des gestes du quotidien au niveau individuel et collectif (respect des horaires, hygiène, courses, ateliers, rendez-vous divers). Chaque résidente participe à la vie de la maison (tâches ménagères, préparation des repas).
  • De l’organisation du suivi de la grossesse (inscription et rendez-vous à la maternité)
  • De la préparation à l’arrivée du bébé (confection du trousseau, organisation d’ateliers en lien avec la grossesse et la maternité : ateliers de puériculture, ateliers d’expression avec la psychologue, intervention de la sage-femme, réalisation d’un journal pour le bébé, etc.)
  • Du maintien du lien avec le futur père du bébé et/ou la famille quand cela est possible